une vanité de plus
3 mai 2010, 23 h 20 mi
Filed under: previously sur ce blog

  Le sexe et la mort comme ultime vanité, la mort en dictionnaire, la mort au Musée, l’érotisation de la mort, la jouissance océanique de la consommation de l’un et de l’autre.  Au bout du compte c’est la qualité de sa représentation qui intéresse le thanatographe.

Mes contributions au Dictionnaire de la Mort, conçu et cornaqué par Philippe Di Folco ,vont me faire plein d’amis dans l’au-delà. Chic! L’art des vanités contemporaines est traqué par les observateurs les plus sérieux, les moins suspects de déviances libidinales.  La représentation des deux soeurs lucifériennes dans la photo ci-dessous a sans doute quelque chose d’apotropaïque… adjectif qu’on rencontre beaucoup dans les musées de nos jours, qui veut dire « pour repousser les esprits mauvais » ce qui sous entend une certaine domestication – représenter le sexe et la mort est sans doute une forme d’apprivoisement. Méditation à poursuivre…

 

 

  En attendant c’est encore à Corre qu’on doit les plus belles vanités.

http://uneimageunjour.blogspot.com/?zx=2cc87317264ea2f9

 

Ce Corre ! http://uneimageunjour.blogspot.com/2010_04_05_archive.html

 


Laisser un commentaire so far
Laisser un commentaire



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :