un automne bien rempli
16 octobre 2010, 16 h 28 mi
Filed under: previously sur ce blog

Commençons par des nouvelles de Claude Grunitzky qu’on ne quitte jamais même s’il est tout le temps dans le monde entier. Le NewYork Times le célèbre à sa manière mieux qu’on ne saura faire aujourd’hui

http://www.nytimes.com/2010/10/17/realestate/17habitat.html?_r=2&hpw

mais on se rattrapera bientôt… On sera chez lui à New York la semaine prochaine…

et toujours à visiter http://www.trace212.com/ qui va muter fêtant sa final party avant de repartir pour de nouvelles aventures

puis le formidable DERRIDA de Benoît Peeters dont on entame la lecture qui désintimide d’entrée de jeu et qu’on va commenter très bientôt

http://www.derridalabiographie.com/?p=60

Je me suis plongé avec délices dans la lecture. Clin d’œil de l’histoire j’ai côtoyé sans le savoir Derrida au Mans avec la même détestation de cette ville. Les touches impressionnistes sur la vie qui régnait là-bas sont tellement justes ! J’avais quelques années de moins sans doute mais pas moins de frustration à y être. Je médite sur ma propre lecture de ce livre magnifique : je crois que Derrida m’intimidait terriblement, il me semble que ce livre va me donner un peu  d’aplomb pour l’approcher. Et le dispositif des deux livres de Benoît Peeters qui met en abime la notion de biographie me parait totalement fascinante.

 ensuite le roman de Serge Filippini LE COMBAT DES TRENTE paru chez ARCHIPEL

le livre de Filippini rejoint absolument le chiasme triomphant de l’anticipation et de la mythologie… commentaires là-aussi pour bientôt

….ensuite encore le nouvel opus de Myriam Gallot

On emmènera le livre dans l’avion pour New York qu’on lira à Léa

enfin ne pas terminer cette mise à jour qui n’est qu’une mise en bouche sans parler de Xavier Noel, l’auteur du Paschal Grousset, qu’on a enfin rencontré et qui nous promet de belles conversations

http://www.lesimpressionsnouvelles.com/grousset.html

parce que Xavier Noel est aussi un passionnant photographe

http://www.xaviernoel-photo.com/

Ce post est un rattrapage. J’ai laissé passer l’été qui passa comme l’été. Fier et vitupérant. L’automne est du même tonneau. Il me faudra aussi dire l’insatiable Thomas Schlesser et ses livres d’art, l’Agence Tilt et ses passerelles entre l’art et les hommes, Gilles Schlesser et ses polars subtils, Luc Dellisse, ah Luc et son nouveau roman que j’attends avec impatience!, Olivier Parent et nos projets décapants, mon nouveau roman que je verrais bien paraître en feuilleton histoire de rejouer les choses d’antan, mes roadshows qui parcourent  la planète et la toute puissance de l’avenir qui éclate de rire.  A tout bientôt.

CG


Laisser un commentaire so far
Laisser un commentaire



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :