MUTATIONS, MYTHOLOGIES, PROSPECTIVES: vers un plan C.
2 octobre 2011, 12 h 35 mi
Filed under: COUPS DE COEUR

Ce BLOG est  expérimental.

C’est sans doute aussi l’avis de Laurent Courau avec qui j’ai eu une longue conversation après ce post. C’est dans La Spirale

Plan A

Partout les gens repensent le monde et se penchent avec une sidération non feinte sur une carte insaisissable. Rien n’est plus stable. Le paysage des certitudes et des croyances sont sans cesse redessinés par les cataclysmes, les crises et les sautes d’humeurs. Individuellement chacun s’accroche à ses convictions et en groupe on trouve souvent un fil rouge qui donne le sentiment d’une certaine pérennité, mais ce sont des îlots de stabilité dans la mer démontée de notre devenir. Dans le Plan A on va dans le mur et on ne sait pas trop où il est. C’est la chorée de Sydenham plus prosaïquement appelée danse de Saint Guy – mouvements brusques, incohérents et incontrôlables

Plan B

Le mythique et le prospectif sont au cœur du Plan B. Le mythique et le prospectif ne sont pas des denrées périssables. Ils sont entreposés dans les soutes de notre imaginaire et assurent la survie de l’espèce. Le mythique est plutôt à rechercher dans notre mémoire collective et le prospectif dans les représentations qu’on se fait de l’avenir. Encore que cela soit sujet à débats comme on va le voir. L’un et l’autre permettent néanmoins d’envisager une amélioration des troubles décrits dans le Plan A.

Peut-être y-a-t-il un Plan C.

C’est l’expérience qu’on va tenter ici. La feuille de route du Plan C c’est de connaitre le monde et ses sortilèges. Pas tout du monde ni tous ses sortilèges. On se contentera de fragments et de passage. Ce sera déjà pas mal. C’est une vieille lubie, certes, mais toujours tentante, même à l’âge qu’on a. Surtout à l’âge qu’on a.  Et pour ne pas être sujet à l’ivresse du passé et aux vertiges du futur, pour éviter les problèmes de congestion des méninges, voire  de lésions de l’écorce cérébrale qui caractérisent la chorée citée, il faut s’équiper. Or que nous reste-t-il à l’âge qu’on a sinon soi-même ? Mais y-a-t-il un moyen d’aborder le mythique et le prospectif  à travers soi sans que cela soit narcissisme, nombrilisme et vanité ?

Protocole du Plan C. Les moyens.

On a appris que le moi est haïssable …

En un mot, le moi a deux qualités :

 il est injuste en soi,

en ce qu’il se fait le centre de tout ;

 il est incommode aux autres,

 en ce qu’il veut les asservir

Pascal, Pensées, XVIIème siècle

…mais si je est un autre …

J’assiste à l’éclosion de ma pensée :

je la regarde, je l’écoute

Rimbaud,  XIXème siècle

… ça doit pouvoir s’arranger.

 Si on mène l’enquête en se servant de soi comme équipement selon ce protocole – c‘est à dire trop pathos sentencieux ni parti-pris malhonnête – on va peut-être construire une feuille de route acceptable.

« Nous sommes des machines destinées à assurer la survie des gènes,

des robots programmés de façon aveugle pour transporter

 et préserver les molécules égoïstes appelées gènes ».

Richard Dawkins

Les sources.

Les gens. Ce qu’ils disent et ne disent pas, leur trajectoire dans l’existence, leurs références, leurs souvenirs, le plus souvent reconstruits, revisités et plus souvent encore mythifiés – nous y voilà déjà – c’est-à-dire puisés dans une histoire beaucoup plus large que celle de leur vie réelle. Leurs souvenirs, leurs expériences, leurs  histoires sont partagés par la cohorte sociologique, émotionnelle, intellectuelle à laquelle ils appartiennent.

Mais les gens qui lisent ce blog sont les façonniers du futur. Pas n’importe quels gens, donc. Ce sont des gens qui cherchent un moyen de s’inventer un futur supportable à partir d’un passé passable et d’un présent délicat. Ou encore des gens qui cherchent une façon de reconnaitre leur propre rythme mythique. Ou aussi qui veulent se débarrasser de l’idée qu’on peut se débarrasser du passé. Ou encore des gens qui pensent que vous avez peut-être à portée de main, de regard, de pensée un embryon de mythe, un mythème, un greffon, un golem qui peut vous tenir compagnie longtemps et un jour devenir un vrai mythe collectif explicatif du monde : votre Plan C personnel.

Publicités

Laisser un commentaire so far
Laisser un commentaire



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :