4 août 2012, 5 h 07 mi
Filed under: Actualité et nouveautés

Cet été j’explore. Missions prospectives aux Etats-Unis, Mexique, Inde, Chine, Madagascar, Russie, Turquie, Arabie Saoudite… Plongée en apnée dans chacun de ces pays. Sorte de carotte ethnographique et thématique sur l’état de l’imaginaire. Rencontres avec les gens qui font bouger les frontières, prolongent les courbes ou les explosent. Dans chacun de ces pays: conversations, échanges, écoutes, regards croisés. Il se passe quoi chez vous?

J’essaierai de repérer l’hybridation du monde. Peut-être simplement pour vérifier si c’est une bonne hypothèse. voici quelques bribes qui se tisseront au fil des jours, si le mythe d’Arachnée n’est pas une blague…

New York Dimanche 15 juillet.

Commencer par New York n’est que justice puisque le vieux sage m’attendait dans Greenwich Village, hier soir, alors que la veille un rallye de 2CV traversait la ville. Il aurait aussi bien pu remettre la coupe au vainqueur. Non, c’est pour moi qu’il était là.

 L’homme est un peu tapé. Ames sensibles s’abstenir, il est en fait complètement barge. Pourtant il y a quelque chose dans cette figure… une ressemblance, quelque chose de familier.  Diogène ?

On en voit beaucoup des Diogène de nos jours. Aussi n’est on pas très sûr. La frontière entre le réel et la fiction, entre le sage impertinent et cynique qui demande à Alexandre de s’ôter de son soleil et le SDF qui demande une cigarette et de quoi s’acheter une paire de chaussure… elle est où cette frontière?

 L’image du vieux fou qu’une filmographie romantique rend attachant est assez universelle. Et il faut bien dire que certains homeless ont de l’humour et d’autres SDF ont du mordant.

Mais pourquoi cette ressemblance avec Diogène? C’est quoi ce mimétisme? J’ai l’été pour trouver une réponse à peu près sensée parce que je me méfie de ce que je vois. Ces Diogène courent les rues. Et ils ne sont pas tous bien malins. Certains n’ont jamais entendu parler d’Alexandre.

Il faut que j’explore des pistes: le cynisme sera-t-il la nouvelle sagesse des foules?  Les gens qu’on rencontre sont ils des gens ou des émissaires de puissances cosmiques à l’échelle de l’inconscient collectif? Voyez je ne parle même pas de vies extra-terrestres, je parle des hallucinations qu’on peut avoir tout un chacun dans une rue de Manhattan.

Est-ce donc seulement un homme, ce type sur la photo? un type, cet homme sur la photo?

 MacDougal Street frémissait d’exotisme  cheap et charmant sans se rendre compte de l’incongruité de cette visite impromptue de nos anciennes mythologies. Ce n’était pas incongru dans Green Village dont c’est le quotidien, c’est impromptu et bienvenu pour cette première étape.

 Mais comme dans toutes les histoires de fantômes on ne sait pas bien si celui-ci nous surplombe et nous élève  ou nous entraine et nous enfonce.

J’allai lui poser la question mais lorsque je relevai la tête il avait disparu. Il se passe quoi chez vous?  Je ne suis pas sûr qu’il allait me répondre.

Diogène n’est pas un mythe même s’il est peut-être un tantinet légendaire… Ce qui est sûr c’est qu’il ne m’attendait pas ni ne m’attendit et qu’il se foutait doctement de ce que j’allais dire sur lui. Aussi  vais-je absolument éviter de le qualifier de clochard héroïque. Non pas pour par mesure de rétorsion mais parce que les temps futurs vont nous inciter à revoir les règles du jeu.

jeudi Mexico 17 

Au Mexique le culte des Aztèques n’est pas anodin et les crickets grillent dans les restaurants chics. Il y a un lien qui fait vibrer le coeur qu’on arrache aux jeunes filles. J’y reviendrai avec Duncan.

la Campagne de Pub HSBC est dans tous les aéroports du monde. Sémiogorrhée imminente à suivre. Elle me suit la bougre, m’annonce-t-elle ou me dénonce-t-elle?

Dimanche 22 La Réunion

A Mada l’aéroport est fermé pour cause de révolte dans une caserne. Ca fusillade. Il me faut passer par la Réunion avant de tenter un petit avion tout à l’heure. Dans l’avion (celui qui n’allait pas au combat mais vient sagement d’atterrir) j’ai échappé au pire. On m’assis à côté d’une plantureuse martiniquaise qui venait de retirer ses chaussures Guess (c’est possible ça des chaussures Guess?) qu’elle me disait valoir très cher, elle en est à son troisième mariage, a fait fortune comme cartomancienne, marieuse et créatrice de mode (bijoux la Petite Grenouille), possède un appartement sur la cote d’azur et se fait pressurer – elle a un nom de pomme mais j’ai oublié. Elle a eu premier mari blanc, un autre black en Nouvelle Caledonie et elle rejoint son gendarme de troisième mari qui l’attend une fois par mois pour qu’elle fasse le ménage et lui donne son argent de poche. Il m’ a fallu 18 secondes pour apprendre tout ça!!! dieu merci nous étions dans la seule partie de l’avion où on peut accrocher un berceau et l’hotesse tout en sourire me demande si je peux échanger ma place avec la dame qui allaite dans la rangée d’à coté et qui serait bien contente de mettre sa mioche dedans.

à tout de suite… si la mutinerie se calme on décolle dans une heure

finalement tout de suite sera plus tard, même si la mutinerie n’a pas fait beaucoup de morts, je suis arrivé à Tana sans encombres

et je vais raconter tout ça bientôt…

pour l’instant trois photos pour trois moments qui n’ont d’autre objet que fixer une évidence: tout commence et tout finit par et avec les gens et les clichés…  on ne dira jamais assez la vertu des clichés…

Tana

Bombay

Shanghai

le directeur de la galerie d’art lisait le Lotus Bleu en français…

et je repars pour Moscou, Istanbul et Jeddah  pour boucler mon itinéraire estival et mythographique…


Laisser un commentaire so far
Laisser un commentaire



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :